Uncategorized

Val de Saône et Lyon : vin et croisière

Le Val de Saône est un ensemble de 16 localités situées à la périphérie nord de Lyon. Le Val de Saône est une des neuf subdivisions de la métropole de Lyon. Cette zone propose des circuits touristiques originaux.

Val de Saône et Lyon, un des pays du vin

80 communes du département de Saône-et-Loire ont l’appellation d’origine contrôlée (AOC) « mâcon » pour leur vin. Les 11 autres communes ont une autre AOC : « villages ». Tout le raisin bénéficiant de cette appellation est cultivé sur des terres situées entre 390 et 490 mètres d’altitude.

L’espace dans lequel est cultivé ce vignoble est entouré par les vallées de la Saône et de Grosne, mais aussi par les monts du Beaujolais. Le mâcon peut être décrit comme un bourgogne méridional cultivé avec une densité inférieure à 7900 pieds à l’hectare.

Les pieds de vigne sont une des attractions touristiques de cette région. Pendant l’été 2018, une solution originale a été créée : le tour du vin ! L’idée est de promener les touristes dans des bus en veillant à ce que des experts capables d’expliquer les subtilités du cep et du vin soient à bord. Des friandises et des gateau peppa pig sont également offerts aux passagers pendant la visite.

Objectif : permettre aux touristes de voir, de toucher le raisin mais aussi de goûter plusieurs vins.

Répartition des vins

Globalement, il y a 5 catégories de mâcon : le mâcon-charnay-les-mâcon cultivé sur 69 hectares, il produit beaucoup de vin blanc et une infime quantité de vin rouge. Son principal cépage est le Gamay.

Le mâcon-fuissé : cultivé lui sur 43, il permet de produire exclusivement du vin blanc. Le mâcon-prissé : produit sur environs 90 hectares, il se liquéfie notamment en vin rouge toujours à partir du Gamay.

Quant au mâcon-solutré-pouilly : il pousse sur 37 à 41 hectares et permet d’obtenir uniquement du vin blanc. Terminons par le mâcon-vergisson : présent sur des champs faisant entre 7 et 11 hectares, lui aussi ne produit que du vin blanc.

Voguer au sud du Val de Saône

Pour innover dans l’offre de déplacements proposée aux 600 000 touristes venant annuellement au sud du Val de Saône, l’idée de proposer un circuit sur le fleuve et sur terre a germé dans l’office de tourisme.

Plusieurs compagnies ont des navires sur lesquels il est possible de découvrir les paysages naturels de la Saône. La plupart de ces bateaux font au moins 30 mètres de long et sont pourvus de restaurants.

Pour atteindre l’objectif de valoriser simultanément les transports routiers et maritimes, un processus d’augmentation du nombre de places de stationnement pour bateaux a été lancé. Certaines rues ont aussi été rénovées pour mieux présenter des arts et techniques du terroir.